LUNE D’AMOUR

Quand la lune est pleine

Quand le ciel serein est bleu

Quand la mélancolie au cœur est verte

Quand le souvenir en tête est rouge

Quand le soleil partout est jaune doré

Quand l’air frais est argent

Alors tout est en accord

Alors les sentiments s’épanouissent

Alors les pensées se déploient

Alors les émotions s’ouvrent

Alors les vibrations rayonnent

Alors les racines se développent

Pluie de joie et de fleurs

Pluie de paix et de bonheur

Pluie de plaisir et de sensualité

Pluie de désir et de lumière

Pluie de semences et d’éclairs

Pluie de douceur et d’amour.

NOSTALGIE (PRESENCE ET ETERNITÉ)

Le son le l’eau sur la vitre

Ta main qui prend le soleil

Sur un ananas pousse la fleur de la nostalgie.

J’ai de toi la nostalgie

Évoque la douce couleur de tes joues

Cette tendre caresse en t’embrassant.

Sur les feuilles de cocotier germe le cœur de l’amour

Respire l’élan félin de tes jambes

Cette frayeur en pensant à Toi.

J’ai de toi la plus grande envie

File le vent rebelle de tes hanches

Cette folle énergie en faisant contact avec Toi.

Le bruit des mélodies dans l’espace

Ton pied que dessine la lune du soir

Sur la véranda une ombre berce l’oiseau du désir.

J’ai de toi la musique

Danse la ligne forme de tes seins

Cette sensation secrète en respirant ton être.

Le bleu des rêves dans la voûte céleste

Ton dos qui reçoit la force de l’univers

Sur tes côtes jaillissent les rayons des émotions.

J’ai de toi le besoin

Éclate la complicité union de nos destins

Cette communion profonde en vivant notre amour.

BLEUS, TES YEUX

Des Yeux

Tes yeux

Yeux de lumière


Cette lueur

Qui envoûte

Ce bleu cristallin

Bleu du cœur

Bleu des espaces immenses


Miroir sublime

Aréole de protection des yeux

Reposoir de la vue

Yard parfait pour la vision

Sagesse symbolique de l’esprit

Encyclopédie visuelle merveilleuse


Bleu des steppes intérieures

Bleu des sonates secrètes

Bleu de tes yeux


Bleu du voyage

Bleu du désert intime

Bleu du fleuve


De la pensée


Cette force de vie

Cette énergie totale

Qui s’exprime


Cette nuance de la Flamme

Qui brûle

Au cœur de l’être


Bleu des vagues marines

Bleu des volutes célestes

Bleu spatial


Des océans interplanétaires


Bleu qui conjugue l’intimité

Et l’immensité

Bleu des grottes

De la profonde introspection

Bleu des entrailles de la vie

Et de la pureté


Cette folle aventure

De l’écriture

Qui jaillit au faîte de l’âme


Bleus tes yeux

Tes yeux pétillants

Bleu de cette lumière


Cette lumière du premier jour

Qui naît chaque jour

À l’aube du monde.

L’UN VERS L’AUTRE

TU + JE = NOUS

Tu parles de dignité

Je parle de passion

Je parle de dignité

Tu parles de passion

La convergence est possible

Nous allons l’un vers l’autre

Du Sud vers le Nord

De la gare au quai de nouveaux départs

Nos regards

Nos embrassades

Nos tendresses

Nos étreintes

Notre désir d’être

L’AMOUR, L’EAU ET LES LIENS

C’est émouvant

De sentir cette force de l’amour

Un sentiment de complicité

Une sensation de sécurité

Un calme tranquille qui donne du souffle

Découvrir des liens

Dans le cheminement

L’histoire personnelle

Les liens des rives de l’eau

Des rêves de vie

Des êtres aimés et à aimer

Des enfants qui nous poussent à être

Des êtres de joie et de paix

Les liens de la vie intérieure

Cette intime perception de la peau et de l’air

Cette émotion qui traverse nos espaces

Cette lueur des jours de lune et de soleil

Cette palpitation en soi et en l’autre qui nous habite

Cette couleur de nos cœurs qui aiment

Cette ambiance du soir qui achève le jour

Regard intérieur dans la vague de nos esprits unis

Pour toujours dans la vérité totale.

CRÉER, C’EST RÊVER

La création, un rêve

Je rêve d’un matin de paix

D’un matin de liberté

D’un matin où, unis par la présence nous pourrons écrire

Je suis sensible à tous tes mots

J’aime ton être et ta façon d’être au monde

Voix, pensée, énergie, nous avons à créer

Le temps me semble manquer et j’en souffre

Tout est urgence

Seule la création est un remède essentiel

Pour être.

DOUCE (TEMPS ET ÉNERGIE, L’AMOUR TRANCENDE LE RÉEL)

Douce

Etre avec TOI

Traverser le monde et aller au bout

Dans ce regard de nostalgie

La longue LUMIÈRE du bout du monde

Cette complice tendresse au cœur

Des fleurs nouvelles de la vie

Le TEMPS change

Sans toi, il est vide

Quand dans ma main je prends ton pied

Quand il est posé dans ma main

Quand mes deux mains l’entourent

Quand mes doigts circulent sur tes pieds

Quand ton ÉNERGIE me traverse

Quand je sens le flux de ton esprit

Quand je glisse la paume sur tes chevilles

Quand je forme avec mes doigts des paires avec tes orteils

Quand sous ta voûte plantaire s’accordent nos cœurs

Cette immense sensation d’intimité me comble de paix

Nous sommes sur les ailes de soie des dragons vivants

Danse des esprits, feu des lustres célestes et pluie de paix

L’EAU coule pour toujours dans notre baiser de prospérité

La chance de la création allume les lanternes de la vie.

Dans le vent matinal et le chant des oiseaux

Dans le SOUFFLE céleste et la lueur de la lune

Dans l’éclat solaire tamisé par tes cils

Dans ton sourire qui irradie ton visage

Naît l’AMOUR qui transcende le réel.

DÉESSE BLEUE

Bleu chaud et spirituel de tes yeux.

Bleu des flammes intérieures.

Bleu de la mer chaude.

Bleu du ciel et des astres.

Déesse souveraine et sauvage

L’haleine de ton âme me subjugue.

Tu rimes avec sublime.

Charme généreux de tes paroles.

Cri cosmique de ta voix.

M’envoûte de joie sourde.

Mystique et pur, ton regard.

Ballerine céleste, tu voles.

Proche et serein.

Ton corps vibrant et digne.

Je reconnais, fière, ta tête.

Sur les dunes secrètes.

Quand souffle le vent.

Pas de parfum, seul l’élan.

Eau forte et sensuelle.

Longue plainte de tendresse

Élans fous du désir.

Salut des sorciers de l’Amour.

Irréversibles lunes de l’âme.

Gerbes de fleurs du lac.

ANNA DU CIEL

Aube des courants sismiques

Nubiens du Sud au versant équatorial.

Navigue et roule sur les eaux ancestrales.

Ambre soleil qui pleure de Tuléar à Diégo-Suarez.

Comme la soie céleste aux reflets d’ébène

Ils dansent et vibrent d’un sensuel frisson.

En nombre et souples, tels des serpents.

Les cordes du Valiha, les cheveux d’Anna.

Ce soir les rizières sont vertes et sans grain.

Le zébu s’abreuve à la source orpheline.

Nostalgique coucher de soleil sur Lilongwé*

L’oiseau d’acier perce le ciel intime.

Voile écarlate qui couvre les épaules

Comme les feuilles des saules

Les cheveux glissent vers le col

Sombres et vifs plus qu’un soir sans étoile.

Pupilles mystiques et sublimes

Sensuelle porte du souffle

À la courbe délicate et douce.

Cambrées et suaves, fermes et généreuses

Discrètes, les lignes des lèvres

Disent ta force intérieure.

À 10 000 mètres dans le ciel

entre Antananarivo et Paris via *Lilongwé (capitale du Malawi)

et Lusaka (capitale de la Zambie).

LA LUNE DU COEUR

Eternel refrain et Ode à l’Amour

Inonde l’espace profond du coeur

Va vers l’autel intérieur

Lampe spirituelle et secrète

Ysopet moderne et imaginaire

Soliste au firmament du désir.

Tu vibres en toute liberté

Je rougis, mes émotions en reste.

Tu souris avec pureté.

Je rêve éveillé par ton geste.

Tes tendres propos, mon coeur, coupèrent telle une lame.

La lune de ta voix me caressait.

Semblable à Mars, en ta rigueur d’âme.

Le soleil de ton coeur m’éblouissait.

Quand ton souffle fier

Passa dans l’azur et me prit

Souple aux gynécées de l’esprit

Tu es noble et altière.

Dans la dignité tranquille

Ferme volonté d’expression

Regard de velours qui brille

Douce discrétion.